MuWossa

La justesse de ses mots, sa voix profonde, les images qu'il lance dans l'espace comme des tracés de plume , n'ont d'égal que l'élégance de son attitude dans la vie : Muwossa, jeune artiste sénégalais désormais, Gersois, Occitan, manie en virtuose, ce français si beau mais si rude à faire danser en musique.
Et c'est en poète, en humaniste militant qu'il s'avance souriant à notre rencontre et nous ouvre sa perception singulière du monde, son oeuvre, toute particulière, unique.
Mes Mots  (Titre Bonus - Version Intégrale)
En écoute gratuite.

Possibilité de téléchargement : 3€ ou plus...
La bande annonce de son nouvel album : "Nadir ou Zénith"

MES MOTS TE DIRONT

Écoute  
Ma voix qui raisonne sa foi
Cent fois ni loi
Pour réclamer son choix
Avec tout son poids

Le peuple tue le peuple
Où est l’intérêt du peuple ?
 
La renaissance ressurgit
Avec l’émergence de nos cris

De ma bouche
Des mots doux
Louches, bougent,
Sortent de leur douche
Bien parfumés
Par la fumée
De ma bouche parfumée
Pour dorloter
Cajoler
Palper
Vos douleurs calquées
Par le chemin tracé
De nos destins classés

Écoute 
Ma voix qui raisonne sa foi
Cent fois ni loi
Pour réclamer son choix
Avec tout son poids

Le peuple tue le peuple
Où est l’intérêt du peuple ?

La renaissance ressurgit
Avec l’émergence de nos cris
 Mes mots te diront
Oui, ils te diront
Pas d’affabulations
Mais des vérités avérées
De mon être terrifié
Ils te diront
Accompagnés de ma compagne
La musique de ma muse
Je dis : amour, glamour, Amour

Amour, glamour, Amour 

Que de bonheurs
Te diront mes mots d'or
Avant que tu t'endormes dehors
Loin de ce monde dehors
Écoute et sors
Ils apaisent ton sort

 

Écoute, écoute 
Ma voix qui raisonne sa foi
Cent fois ni loi
Pour réclamer son choix
Avec tout son poids

Le peuple tue le peuple
Où est l’intérêt du peuple ?
Le peuple tue le peuple
Où est l’intérêt du peuple ?
Le peuple tue le peuple
Où est l’intérêt du peuple ?

 

La renaissance ressurgit
Avec l’émergence de nos cris
Et non l'indulgence
Dans des esprits
Dépourvus de sens
Jeunesse limitée
Education limitée
Esprit limité
Diable imité

Mes mots te diront
Les paroles du poltron
Du déplombé
Sans lendemain
De cette mère déçue
À cause de ses enfants perdus
Nous avons beau juger
Sans fustiger
Nos dires approuvés
Par des bouches achetées
Qui contribuent à notre lâcheté
Nous avons beau juger
Sans fustiger
Nos dires approuvés
Par des bouches achetées
Qui contribuent à notre lâcheté

 

Écoute   
Ma voix qui raisonne sa foi
Cent fois ni loi
Pour réclamer son choix
Avec tout son poids
Le peuple tue le peuple
Où est l’intérêt du peuple ?

 

La renaissance ressurgit
Avec l’émergence de nos cris

Je libère mes mots
Pour adoucir mes maux
Et signaler mon positionnement
Dans ce monde en délitement
D'idée floue ou profonde
Juste pour résister 
Ne pas céder
À l'injustice infligée
Par des modèles sans repères
Animés par des intérêts
Qui finiront par les enterrer
Dans le cimetière des désespérés
 
Écoute ma voix
Pour admirer ma voie
Ou dénigrer ma voie
Avant de poursuivre ta voie
Rappelle-toi
Je me vois en toi
Tu marches seul 
Et tu seras habillé d'un linceul

Seul 
Le peuple tue le peuple
Seule ma voix te parle, seul à seul,
Seul 
Le peuple tue le peuple
Seule ma voix te parle, seul à seul,

Le peuple tue le peuple
Où est l’intérêt du peuple ?
Le peuple tue le peuple
Où est l’intérêt du peuple ?
Où est l’intérêt du peuple ?

Où est l’intérêt du peuple ?

Compositeurs / Arrangements / Mixage
Jean-Luc Lian-Calvignac / Bruno Morana

avec la participation de SENAMI

 

Production : Absolu Culture

Décembre 2019.

Vignette-Logo-Absolu.png
La Culture en circuit court et équitable

Abonnez vous à Occitanie Mémoire Vive

Pour être informé de l'actualité du site. C'est Gratuit !

  • OMV sur Youtube
  • Facebook

© 2019 par Occitanie Mémoire Vive. Créé par L'Absolu Culture
 

Mentions légales   -  Contact